La psychomotricité relationnelle avec Catherine Leclercqz

L'émission "Tendances premières" permet à un témoin de venir s'exprimer sur la façon dont il a changé sa vie ou comment il change la vie des autres. Cette semaine, Catherine Leclercqz, membre du CA de l'Union s'est prêtée à cet exercice.

Educatrice physique de formation, Catherine Leclercqz a travaillé dans l'enseignement spécialisé pour des jeunes filles de 12 à 18-20 ans dites « caractérielles ou débiles mentales légères ». Elle a assez rapidement constaté que les difficultés psychiques de ses élèves avaient des répercussions sur leur corps, ce qui impliquait certains obstacles à l’enseignement de techniques sportives. Face à ce constat, elle suit une formation en psychomotricité. Aujourd’hui, elle propose des séances de psychomotricité relationnelle à des enfants de 1 à 10 ans, envoyés sur la recommandation de pédopsychiatre, de centres PMS ou de pédiatres. En parallèle, elle enseigne à La Haute Ecole Léonard De Vinci dans le Bachelier en psychomotricité. Un métier, selon Catherine, passionnant et tellement humaniste…

Un reportage disponible sur la page ci-dessous :

https://www.rtbf.be/auvio/detail_tendances-1ere-transition?id=2248217