Retour plaidoiries

Chers membres,

Notre avocate a plaidé ce 13 février 2018 avec énergie et beaucoup de compétences les questions préjudicielles prévues selon les conclusions préparées. Sans surprise, les parties adverses ont tenté de questionner la procédure en contestant la validité de notre demande. A l’heure actuelle, il est difficile de préjuger de la suite. Le jugement est attendu mi-mars.

Un mois d’attente c’est long mais à ce stade, nous demandons d’interroger la façon dont, en Belgique, il est décidé de pouvoir exercer une profession en tant que telle. Ce n’est pas rien. Nous tenons à rappeler qu’un dossier étoffé aboutissant à 80 pages a été réalisé et ce, rien que pour notre plaidoirie.

En attendant, l’union reste mobilisée au cœur de ses combats et il est important que nous restions unis et positifs.

Les démarches auprès des administrations, institutions et mutuelles se poursuivent pour consolider notre profession quelle que soit la sortie de ces procédures judiciaires.

Pour l’UPBPF,
Anne Taymans, Catherine Leclercqz, Massimo Maiorana et Letizia Marchiafava.