Formation de bachelier paramédical : clarification de l’UPBPF

Suite à certaines désinformations qui continuent d’être diffusées en France, voici la clarification de l’UPBPF :

Pour rappel, la formation de bachelier paramédical en psychomotricité en Belgique en est à sa 6ème année d’existence. Comme toute autre formation du type court, elle répond aux exigences du Cadre Européen de Certification (CEC) de niveau 6. Ce cursus est légalement intégré en Fédération Wallonie-Bruxelles, compétente pour l’enseignement supérieur, dans le domaine des « Sciences de la motricité » au même titre que l’ergothérapie, la kinésithérapie, etc.

Les étudiants qui sortent de cette formation de 180 crédits d’enseignement obtiennent le grade académique de bachelier en psychomotricité officiellement reconnu par la Fédération Wallonie- Bruxelles, seule compétente en la matière ainsi que par L’ARES (Académie de Recherche et de l’Enseignement Supérieur). Ce cursus est issu d’une expertise de terrain et d’années de réflexion entre les formateurs et les praticiens représentés par l’UPBPF, concrétisée récemment encore par l’adoption de la Charte Éthique . Il est centré sur 2 axes indissolubles, qui font l’essence du métier :

- Les connaissances de sciences médicales et biomédicales, psychologiques, psychothérapeutiques et sur l’art de la psychomotricité.

- La formation corporelle continue sur les trois années : permettant au futur psychomotricien d’apprendre à analyser de ses propres mécanismes d’investissement corporel et relationnel.