COVID-19 – Réflexion sur le retour à l’école du 2 et 8 Juin

Chers Membres,

L’annonce d’un retour massif à l’école dès le 2 Juin pour les maternelles et le 8 Juin pour les primaires nous ont a surpris par sa rapidité.
La ministre Caroline Désir explique avoir été motivée par la carte blanche signée par 500 pédiatres, mettant en avant les intérêts premiers des enfants et le risque anxiogène de mesures de protection excessives le 19 mai 2020 (voir doc site dans onglet covid 19).

Au-delà des opinions individuelles que nous respectons bien évidemment, voici quelques réflexions qui peuvent peut-être nous soutenir dans les pratiques avec les enfants.

Pouvons-nous logiquement, ou non, nous aligner sur ce qui est proposé dans les classes maternelles et primaires. Comment respecter tant l’avis des infectiologues et épidémiologistes concernant le danger de contamination et de transmission des enfants que l’avis des pédiatres insistant sur la santé mentale de ceux -ci.

Nous pouvons chacun réfléchir comment ce cadre de reprise scolaire conforte ou réajuste nos préoccupations : vigilance sans dramatisation, distanciation entre adultes, port du masque impossible pour les petits.
Rappelons que nous parlons toujours bien de suivi de psychomotricité individualisé : les dates et cadres de reprise de stages, et donc de groupes d’enfants en dehors de l’école, sont à l’étude mais n’ont pas encore été précisés.

Nous pouvons nous réjouir que cette nouvelle étape de déconfinement soit mobilisée par l’attention à la santé psychique des enfants et de leurs parents, et à l’impact des relations humaines.
Ce point d’attention rejoint l’objet de notre reprise du travail en présentiel auprès de certaines familles.
Restons confiants mais aussi prudents dans nos prises en charge .

Voici des liens vers :

Fédération Wallonie Bruxelles Enseignement .be
Organisation des cours et/ou infos réglementaires
Mise à jour du 27 mai 2020
http://www.enseignement.be/index.php?page=28294

La circulaire 7599 de ce mercredi 27 mai fait suite au Comité de concertation (CODECO) qui a décidé d’activer une nouvelle étape dans le plan de reprise progressive des leçons pour l’enseignement maternel et primaire.
La circulaire vise à expliquer les fondements de la décision du CODECO et à fournir des précisions quant à sa mise en oeuvre.
http://enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=7852

Pour le CA
Catherine Leclercqz Secrétaire de l’UPBPF
Anne Taymans Membre commission relations extérieures