Découvrez la revue n°26 : Les outils du psychomotricien – Première partie (Novembre 2018)

Sommaire

  • p. 03 - ÉDITOAnne TAYMANS
  • p. 04 - LES APPUIS DU PSYCHOMOTRICIEN : SA THÉORIE, SES OUTILS ET MÉDIATIONS, L’ANALYSE DE SON CONTRE-TRANSFERT CORPORELCatherine POTEL BARANES
  • p. 10 - LES ARTS MARTIAUX COMME MÉDIATION EN PSYCHOMOTRICITÉNathan OWIECZKA
  • p. 16 - LE « REGARD-MIROIR », REFLET DE MULTIPLES POSSIBLES L’impact du regard dans l’intervention psychomotriceCécile MOEREMANS
  • p. 22 - ÊTRE SURPRIS : IMPROVISATION ET AXE DU SOIN PSYCHOMOTEURGoulven LE ROY
  • p. 32 - LE CHEVAL, UN ALLIÉ DU PSYCHOMOTRICIENAnne FONTAINE
  • p. 37 - L’INTERVISIONCatherine DE WOOT - Maurine BOTTE - Stéphanie MEUGENS - Julie HANTON
  • p. 42 - MATIÈRE « ÉCRITURE » : L’ÉCRITURE DANS LA PRATIQUE DU PSYCHOMOTRICIEN - Marie-Eve PALIN
  • p. 47 - DEMANDE D’AFFILIATION ANNÉE 2019

Extrait de l'article :

Chers amis psychomotriciens,

Toujours amenés à nous définir et expliquer notre métier, nous vous proposons de prendre appui sur différents outils diversifiant notre pratique. Notre palette professionnelle peut se décliner de tant de teintes selon notre parcours ou selon les bénéficiaires que nous rencontrons.

« Des sens au sens, c’est dans quel sens ? » questionnaient les récentes Journées Annuelles du SNUP à Dijon.

À partir des sensations, observées, ressenties, partagées, le psychomotricien s’intéresse à tous les outils qui clarifient ses observations, déploient ses capacités d’ajustement et développent ses hypothèses
d’intervention. La variété et la richesse de ces outils sont telles que nous avons scindé cette thématique en 2 revues successives !

Nous tenons à remercier très chaleureusement tous les auteurs qui témoignent ici des outils qui les animent. Outils de base, outils plus rares…

Mettre des mots sur l’essence de la rencontre psychomotrice n’est pas chose aisée. Vous lirez comme l’ensemble est cohérent, bien qu’issu d’auteurs différents à propos d’outils divers et parfois étonnants.

La spécificité de notre métier semble être si bien cernée, même si une part échappera peut-être toujours aux mots, que nous l’appelions « ajustement tonico-émotionnel, impressions-expression, échoempathique, ou contre-transfert corporel !
Madame Catherine Potel nous fait l’amitié d’introduire notre thématique. Elle nous rappelle que notre outil central, notre media, c’est le corps, qui nous donne à travailler les trois outils fondamentaux que sont notre propre motricité sensori-émotionnelle, une lecture rigoureuse du corps et une présence
vigilante dans le contre-transfert corporel.

Avec Nathan Owieczka, nous découvrons comment sa pratique d’arts martiaux internes vient résonner et affiner ses recherches d’ajustement et de contre-transfert corporel auprès de divers bénéficiaires.

Le regard donne à la relation toute son intensité, un impact, une vitalité. C’est Cécile Moeremans qui nous parle des effets de contenance, d’appui et de renforcement identitaire que peut apporter un regard porté par l’attitude et l’intention ajustées du psychomotricien.

Goulven Le Roy, quant à lui, interroge la surprise, tant chez le bénéficiaire que du côté du psychomotricien. Ou comment la surprise, rencontrée par lui à travers l’outil de danse-contact, enrichit et sublime le contre-transfert corporel.

Alors que Anne Fontaine nous décrit combien le cheval peut ouvrir un espace transitionnel singulier et permettre des vécus relationnels, corporels et psychiques profonds, ouvrant autrement le dialogue tonicoémotionnel et les résonances.

Nous lisons ensuite dans les témoignages de Catherine De Woot, Maurine Botte, Stéphanie Meugens et Julie Hanton, combien des temps d’intervision, avec un cadre suffisamment stable et souple offre recul, soutien et possibilités de penser une pratique professionnelle exigeante et parfois solitaire.

Enfin, c’est avec Marie-Eve Palin que nous concluons cette première partie consacrée aux outils du psychomotricien.

L’écriture, outil pour dire et penser les séances, pour ordonner et donner une narrativité, peut aussi être une recherche, voire une quête.

Bonne lecture à tous,
La suite… au prochain numéro,

Anne Taymans,

Vous souhaitez lire la suite de l'article ?

A tout moment, devenez membre de l'UPBPF et vous recevrez les revues de l'année en cours par voie postale. Possibilité de commander la revue par numéro.

Pour tout renseignement : contact@upbpf.be