Découvrez la revue n°27 : Les outils du psychomotricien – Deuxième partie (Mars 2019)

Sommaire

  • p.03 - ÉDITOAnne TAYMANS
  • p.04 - UNE REPRÉSENTATION DU CORPS EN MOUVEMENT POUR UNE CONDUITE DE L’ACTE THÉRAPEUTIQUE PSYCHOMOTEUR Proposition d’une approche psychomotrice développementale dynamique et intégrative • Marie-Ange DURRWANG
  • p.16 - LE TRAVAIL AUTOUR DU LIEN PARENT-ENFANT : QUELS OUTILS ET QUELLE SPÉCIFICITÉ DANS L’APPROCHE PSYCHOMOTRICE ?Chrystèle CHALHOUB
  • p.25 - LES 3 CORPS DE L’INTUITION L’intuition comme outil, pour le psychomotricien, dans son ajustement tonico-émotionnel • Massimo MAIORANA
  • p.39 - POURSUIVRE LE TRAVAIL CORPOREL SUR SOI : UNE NÉCESSITÉ DANS LA PRATIQUE DU PSYCHOMOTRICIENCatherine KOTSCHOUBEY
  • p.42 - DEMANDE D’AFFILIATION ANNÉE 2019

Extrait de l'article :

Chers amis lecteurs de Reliance,

Comme promis, voici avec ce numéro 27 la suite du thème des outils du psychomotricien.

Cette revue vient compléter la précédente. Elle est imprimée après la formidable journée de débat politique et réflexions en tables rondes où nous avons ensemble fait « reliance » entre nous, et entre notre profession et les acteurs politiques. Soyons fiers de notre métier, des outils de notre pratique et des bénéfices que nous apportons à notre société, à nos concitoyens, notamment les plus fragilisés !

Pour débuter cette revue, nous donnons la parole à Marie-Ange Durrwang, collègue française, qui a développé la notion de l’« approche psychomotrice développementale dynamique et intégrative ». Cette appellation
signifie bien que l’outil essentiel de la démarche thérapeutique en psychomotricité, entre les ports d’attache de la psychanalyse et des neurosciences, est bien la lecture fi ne et interactive des mouvements des patients. Nous la remercions vivement pour la présentation synthétique issue de son riche parcours.

Ensuite, à partir d’une situation clinique de suivi mère-enfant, Chrystèle Challoub visite comment le psychomotricien utilise spécifiquement certains outils indispensables à l’accompagnement, soit le contre-transfert, soit le cadre et les paramètres de la fonction contenante.

Massimo Maiorana nous partage la réflexion approfondie qu’il a présentée à propos du thème de l’intuition en séance de psychomotricité, ou comment l’intuition, intimement ancrée dans l’identité du sujet, peut offrir des occasions innovantes d’ajustement du dialogue tonico-émotionnel. Son travail s’appuie sur l’intrication des corps réel, imaginaire et symbolique.

Enfin, Catherine Kotschoubey nous invite à penser la nécessité de poursuivre un travail sur soi-même, corporel et réflexif, afin de rester ancrés dans notre spécificité qu’il convient de réactualiser tout au long de notre carrière.

En espérant que ces lectures enrichissent votre pratique de psychomotricien,

Pour le Comité Revue,
Anne Taymans, Présidente de l’UPBPF

Vous souhaitez lire la suite de l'article ?

A tout moment, devenez membre de l'UPBPF et vous recevrez les revues de l'année en cours par voie postale. Possibilité de commander la revue par numéro.

Pour tout renseignement : contact@upbpf.be