Découvrez la revue n°28 : Quelles questions posent la sexualité dans l’approche du corps ?

Sommaire

  • p.03 - ÉDITO • Massimo MAIORANA
  • p.04 - INTERROGER LA DIMENSION SEXUELLE DANS L’INTERVENTION PSYCHOMOTRICE • Elisabeth CASTRO
  • p.14 - SEXUALITÉ ET IMAGE DU CORPS : L’HYPOTHÈSE DES MÉCANISMES ARCHAÏQUES • Anne TAYMANSEric PIREYRE
  • p.20 - SEXUALITÉ : GROSSESSE ET PARENTALITÉ • Séverine ACQUISTO
  • p.25 - QUESTIONS AUTOUR DES PROJECTIONS SEXUELLES ADULTES SUR LA SEXUALITÉ INFANTILE DANS UN CONTEXTE D’ABUS OU RISQUE D’ABUS • Céline DELIZEE
  • p.30 - « APRÈS COUP… », LA PSYCHOMOTRICITÉ EN MAISON D’ACCUEIL • Katia CABOOTER
  • p.36 - QUAND LE GENRE ENTRE EN JEU • Juliette RIEUTORD
  • p.45 - DEMANDE D’AFFILIATION ANNÉE 2019

Extrait de l'article :

Durant notre formation comme pendant notre pratique professionnelle, et dans de nombreux contextes institutionnels dans lesquels nous travaillons, la question de la sexualité ne semble pas se poser explicitement. Or, cette dimension est toujours présente.

La question de la sexualité est une composante fondamentale de l’existence de chacun. Elle renvoie à nos représentations, aux valeurs construites à travers notre histoire, à notre identité, à notre corps intime. Elle est au coeur de notre vie et de nos relations. Mais alors ? Dans un travail qui se construit à partir du corps en relation, de la sensorialité, de l’expression de soi, quelles sont les questions qui peuvent émerger ? Que baliser, dédramatiser, interpeller ?
Ce sont les questions que le C.A. de l’Union a tenté de faire émerger au travers de cette journée d’étude à propos de la sexualité dans l’approche du corps. Nous remercions tous les membres du C. A. pour ce travail, et plus particulièrement ceux des commissions Revue et Organisation des journées d’études ; et tous les intervenants qui ont accepté de nous rejoindre.

En guise d’introduction, Elisabeth Castro nous propose, comme lors de son allocution en décembre dernier, une réflexion sur la sexualité dans le champ de l’intervention psychomotrice. Elle nous propose des repères dans le développement psycho-affectif de la sexualité infantile, de potentiels signes d’inquiétude et de vigilance dans notre intervention spécifique, en étayant son propos avec une vignette clinique bouleversante
d’authenticité.
Anne Taymans nous propose un résumé de la présentation d’Eric Pireyre lors de cette même journée d’étude. Un bref rappel de la différence entre sensation et perception permet d’évoquer la période de l’archaïque. En faisant appel au développement de l’humain aux premiers moments de la vie, est questionné ce vécu du corps en lien avec la sexualité.
Séverine Acquisto, psychologue clinicienne et sexologue, viendra évoquer le pôle parental de cette sexualité. Elle nous rappelle l’importance de l’intimité d’un couple avant, pendant et après la conception d’un enfant afin de permettre, aussi, une parentalité épanouie et heureuse.
Au travers d’une rencontre clinique, Céline Delizée questionne le trauma lié à un abus sexuel et celui lié au climat incestuel qu’est la confusion « psychique et interactionnelle qui porte l’empreinte incestuelle ». Quels sont les impacts de la confusion sur la prise en charge en psychomotricité dans un contexte de risque d’abus ?
Katia Cabooter nous parle de son expérience dans une maison d’accueil, où le psychomotricien aide des personnes victimes de violence conjugale ou intra-familliale dans leur (re)construction de vie.
Enfin, en psychomotricité nous rencontrons des enfants (garçons et filles), des femmes et des hommes. Mais Juliette Rieutord pose ces rencontres au-delà du genre qui se présente, pour que nous nous questionnions sur l’impact de celui-ci sur nos prises en charge.

Nous remercions chaleureusement ces différents auteurs qui ont cueilli l’audace de cette journée d’étude pour prolonger les réflexions qui en ont émergé. Un sujet parfois inconscient, voire tabou, remis à notre attention par ces différents écrits.

Que ces lectures éveillent intérêt, curiosité et réflexions.

Pour le Comité Revue,
Maiorana Massimo, Co-président de l’UPBPF

Vous souhaitez lire la suite de l'article ?

A tout moment, devenez membre de l'UPBPF et vous recevrez les revues de l'année en cours par voie postale. Possibilité de commander la revue par numéro.

Pour tout renseignement : contact@upbpf.be